18 astuces pour renforcer sa volonté quand on est "un" ou "une" fragile

18 astuces pour renforcer sa volonté quand on est "un" ou "une" fragile

La volonté est un des composants essentiels favorisant la réussite. Des études montrent qu’elle est un indicateur clé de succès. Les personnes ayant beaucoup de volonté obtiendraient de bien meilleurs résultats, tomberaient moins malades, et attireraient davantage de succès dans leur vie que ceux qui en ont moins.

Avoir une forte volonté permettrait aussi d’avoir de meilleures relations sociales, des relations conjugales plus saines, une meilleure gestion du stress et une espérance de vie en moyenne plus élevée.

Je vous ai listé ci-dessous les meilleures méthodes tirées du livre d' Olivier Roland - Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études. Je vous le recommande très fortement. C’est un excellent livre que j’ai adoré. Il m’a vraiment permis de mettre en place des stratégies efficaces qui ont eu un impact immédiat dans mon quotidien. Je le considère comme un de mes meilleurs livres pratiques dans ce que j’appelle "l'entrepreneuriat de soi". Si vous cherchez à démarrer un business ou bien tout simplement à vous améliorer, c’est le livre idéal pour commencer.

1. Prenez conscience de l’impact de vos choix à long terme

La corrélation du succès à la volonté est principalement dûe au fait que ceux qui réussissent font des choix qui leur apporteront des bénéfices futurs.

Imaginez la valeur que vous pourriez apporter à votre vie si vous faisiez seulement 20% de fois plus souvent le bon choix dans vos actions quotidiennes. Cela n'a peut-être l'air de rien dit comme ça. C'est pourtant fondamental. C'est là qu'intervient la volonté, elle vous permet de faire de meilleurs choix qui vous rapprocheront peu à peu de vos objectifs. Il peut y avoir une énorme différence à long terme sur le choix répétitif des actions suivantes :

  • Lire un bon livre pratique qu’on vous a recommandé plutôt que de passer quelques heures chaque soir avant de dormir à traîner sur les réseaux sociaux
  • Faire une séance de sport plutôt que de regarder la télé
  • Manger un repas sain, riche en légumes et en vitamines plutôt que de craquer pour un hamburger alléchant riche en sucres et en mauvaises graisses.
  • Travailler 30 minutes par jour à l’avancement d’un projet plutôt que de jouer aux jeux vidéo.
  • Etc...

2. Comprendre l’essentiel de ce qu’est la volonté

La volonté correspond à 3 actions principales

  • La fixation d’un objectif clair auquel vous pensez souvent
  • La réalisation d’actions qui vous rapprochent de cet objectif
  • Le refus de faire tout ce qui pourrait vous en éloigner

Tout d’abord, il vous faudra trouver un objectif assez motivant et important qui vous procurera la motivation de faire les bons choix et de vous poser les bonnes actions. Vous devrez également savoir en même temps résister aux tentations.

La volonté s’apparente à une sorte de muscle. Et à chaque fois que nous l’utilisons pour exercer un contrôle, nous utilisons un peu plus de notre réserve d’énergie. Elle pourrait être classée en 4 catégories :

  • A. Le contrôle des pensées. Selon Matthieu Ricard, moine bouddhiste : « Nos pensées peuvent être à la fois nos meilleures amies et nos pires ennemies. » Notre esprit peut parfois s’emballer et nous faire valser dans tous les sens. Mieux prendre conscience de ce processus au quotidien nous permet d'être moins affecté négativement par notre mental.
  • B. La gestion des humeurs et des émotions. Dans l'objectif de moins les subir, être plus serein et mieux prendre du recul face à certaines situations.
  • C. Le contrôle des pulsions. Contrairement à l’animal, l’homme a la possibilité de résister à bon nombre de ses pulsions.
  • D. Le contrôle des performances. La capacité de savoir de concentrer sur une tâche, persévérer et être productif.

3. Notez vos objectifs

Impossible de travailler sa volonté sans objectif. Il vous faut savoir les définir. Je préfère personnellement le format papier au format numérique. Le fait d’écrire à la main implique beaucoup plus que le fait de le noter sur un téléphone, ou sur un ordinateur par exemple.

Prenez un carnet, notez la date et listez le maximum d’objectif que vous avez. Par exemple :

  • Apprendre à faire de la guitare
  • Passer mon permis bateau
  • Écrire un article de qualité par mois
  • Lire au moins un livre tous les 2 mois
  • Perdre 3 kg
  • Créer mon entreprise
  • Etc…

4. Pratiquez la respiration profonde

Dans le cas où vous ressentez une pulsion qui pourrait vous éloigner de votre objectif. Faites de grandes et profondes inspirations en inspirant par le bas du ventre et en gonflant votre abdomen comme un ballon. Pour vous aider, vous pouvez mettre la main dessus. À l’expiration, détendez-vous et relâchez les tensions au niveau des épaules, de la mâchoire et du cou.

Respirez de cette manière vous permettra de vous détendre et d’augmenter votre self-control en diminuant la puissance de vos pulsions. C’est une très bonne technique pour vous détendre également en situation de stress.

5. Faites de la méditation

Les effets de la méditation ne sont plus à prouver. C’est une des méthodes les plus efficaces pour vous aider à booster votre volonté. Subtilement, elle a de nombreux bienfaits. Elle réduit le stress, les émotions négatives, les tendances à la dépression et à la colère. Elle renforce le système immunitaire, l’attention et les émotions positives. Et pour cela, méditer au moins 5 minutes par jour suffisent.

La méthode est très simple. Mettez-vous à l’aise dans un endroit confortable. Puis concentrez-vous sur votre respiration. Dès que vous vous mettrez à penser à autre chose, ce qui arrivera souvent, recentrez-vous sur votre respiration. Tout simplement...

Il est possible que vous ayez l’impression que cela ne sert à rien. Encore une fois, relevez le défi et faites le test sur 30 jours et voyez ce que ça donne.

6. Faites du sport

Tout comme la méditation, de nombreuses études continuent de démontrer l’importance de la pratique régulière d’une activité sportive. Votre état d'esprit se trouve renforcé directement après une séance de sport, mais aussi à plus long terme.

Pratiquer une activité physique de 5 minutes fait déjà effet. Une bonne marche peut tout aussi bien faire l’affaire. Le must serait de faire 7 minutes de sport avec des séries de jumping jack, pompes, abdominaux, pompes, chaise, squat… Impliquant tout votre corps.

Vous trouverez de nombreuses applications mobile sur les stores en tapant "workout" dans la barre de recherche. Vous pouvez tout aussi bien faire comme moi. J’ai investi dans un trampoline décathlon à 20€ qui me permet de faire des sauts pendant quelques minutes.

7. Mettez en place des bonnes habitudes

Mettre en place des rituels vous permet d’éviter de céder à la tentation. Planifiez un moment précis de votre journée où vous pourrez mettre en place des habitudes positives qui vous permettent d’avancer naturellement vers vos objectifs. Par exemple, lorsque vous vous levez le matin, profitez-en pour faire quelques étirements, quelques exercices de workout, puis de méditer 5 min etc… Définissez quelques habitudes que vous pouvez mettre en place facilement. Pour décerner la valeur d’une habitude, c’est plutôt simple :

  • Une mauvaise habitude vous éloigne de votre objectif, elle a souvent un effet néfaste sur votre santé. Prenez conscience de ses conséquences à long terme.
  • Une bonne habitude vous permet de vous rapprocher petit à petit de votre objectif. Elle est constructrice.

L’objectif pouvant aussi d’être de diminuer petit à petit vos mauvaises habitudes en les replaçant par des habitudes plus positives. Commencez simplement par un petit pas.

8. Utilisez le temps des tâches inconscientes pour progresser sans effort

Cela concerne toutes les activités où votre cerveau est occupé à faire une tâche qui ne demande pas trop d’implication consciente, ni de réflexion. Comme faire la vaisselle, conduire, faire une séance de sport, prendre le bus ou le train… Ces activités génèrent un temps où vous pouvez par exemple écouter des podcasts, des cours ou des livres audio sur un sujet qui vous aide à vous améliorer dans un domaine.

Posez-vous la question, quelles sont les choses que vous pouvez mettre en place? qui ne vous demande pas de temps supplémentaire et qui peuvent vous faire avancer concrètement vers vos objectifs ?

Réfléchissez-y, notez toutes vos réponses et tentez de les appliquer petit à petit.

9. Mettez en place un cadre sans tentations

Faites en sorte d’avoir un environnement sans distraction. Pour l’exemple, vous avez comme objectif de perdre du poids. Votre frigo et vos placards sont remplis d’aliments gras et sucrés. Vous avez bien plus de mal à résister que si votre cuisine est exempt de tout ces produits. Si vous avez du mal à résister à regarder la télé ou bien de jouer à la console, débarrassez-vous en, ou alors prêtez-les à un ami ou un membre de votre famille. 

S’il vous est difficile de modifier un environnement, vous pouvez expliquer aux personnes qui vous entourent ce que vous tentez d’accomplir et si possible qu’elles vous rappellent à l’ordre si vous êtes sur le point de flancher. Généralement, les gens se prêteront au jeu. 

La clé étant de chercher des solutions plutôt que des excuses. Posez-vous la question, que puis-je mettre en place pour diminuer ces tentations ?

10. Mettez des tentations à disposition pour muscler votre façon d’y résister

Ici, il faut faire tout l’inverse de l’exemple précédent, mais pour les plus robustes d’entre vous uniquement. Vous pouvez mettre des tentations à disposition pour vous entraîner à y résister. Dans les premiers temps, cela ne sera pas facile, vous craquerez sûrement. Avec le temps et votre volonté renforcée, vous finirez peut-être par ne même plus en avoir envie.

Par exemple, vous pouvez mettre en évidence votre barre chocolatée ou votre soda préféré et voir si vous pouvez y résister pendant quelques jours. Dans le cas où vous cédez à la tentation, refaites le test en essayant de tenir plus longtemps.

11. Ne vous laissez pas décourager par les défaites

En travaillant votre volonté, il vous arrivera sûrement de craquer de temps en temps et de faire quelques actions contraires à vos objectifs. Dans ce cas, considérez que cela fait parti du jeu. Vous êtes un être humain. Il vous faudra simplement continuer sur votre lancée un pas après l'autre en faisant de votre mieux pour avancer. Chuter fait parti du processus. Il faut simplement persévérer.

12. Vos petites victoires ne sont pas une excuse pour faire un écart

Dans le même thème, ce n’est pas parce que vous réussissez à résister 3 ou 4 fois que vous pouvez vous permettre un écart de bonne conduite. Des recherches montrent que les gens qui ont le sentiment d’avoir progressé dans leurs objectifs sont plus susceptibles de céder à une chose qui les éloigne de leurs objectifs.

Lorsque vous êtes sur le point de craquer. Une simple question à vous poser peut reverser totalement votre processus de décision. Demandez-vous la raison pour laquelle vous avez résisté aux tentations les premières fois. Cette question vous rappelle votre "pourquoi". L’importance que vous accordez à vos objectifs et toutes les raisons qui font que vous y aviez résisté avec fermeté.

13. Diminuez votre stress

Plus vous êtes stressé, plus vous êtes susceptible de faire des écarts. Réduire votre stress est donc très utile pour une volonté plus efficace. Selon l’association américaine de psychologie, voici les manières les plus efficaces pour lutter contre le stress :

  • Faire du sport
  • Lire
  • Prier ou aller à un service religieux
  • Écouter de la musique
  • Passer du temps avec des amis ou de la famille
  • Se faire masser
  • Aller faire une promenade dehors
  • Méditer ou faire du yoga
  • Pratiquer un hobby créatif

A contrario les moins efficaces serait :

  • Les jeux d’argent
  • Le shopping
  • Boire
  • Manger
  • Jouer à des jeux vidéo
  • Surfer sur Internet
  • Regarder la télé ou un film de plus de 2 heures

14. Utilisez un miroir

La présence d’un miroir dans lequel vous pouvez vous voir augmente de manière significative la conscience de soi. Il nous rappelle nos objectifs et permet d’être bien plus sensible aux effets négatifs lorsque nous nous écartons de nos buts. Faites également le test sur 30 jours pour observer son efficacité. Qu’il soit sur votre bureau au travail ou bien chez vous sur votre bureau. Il pourrait aussi augmenter votre productivité.

15. Trouvez un soutien ou un partenaire avec qui vous partagez un objectif commun

Une méthode très efficace consiste à faire une compétition amicale avec un ami avec lequel vous avez un objectif similaire. Cela va créer une synergie, qui renforcera naturellement votre volonté. On l’observe souvent pour le sport. Courir à deux ou plusieurs augmentera bien plus facilement votre volonté que si vous devez courir tout seul.

Vous pouvez aussi vous faire aider d’une personne de votre entourage qui peut s’engager à vous soutenir dans votre démarche. Celle-ci pourrait le plus souvent possible vous demander où vous en êtes dans votre objectif. Un peu comme si vous deviez lui rendre des comptes.

16. Faites-vous aider par un coach ou un prof

Si vous avez les moyens de le faire, un prof ou un coach pourrait aussi vous accompagner dans la réalisation de vos objectifs. C’est une solution qui vous coûtera de l’argent, mais à grande valeur ajoutée. Le fait d’avoir quelqu'un qui vous pousse et vous encourage vous rendra plus proactif. Le passage à l'action étant clé. Vous progresserez non seulement de la bonne manière, mais aussi bien plus rapidement que si vous travaillez seul.

17. Mettez en place une liste d’actions concrètes

Plusieurs expériences ont démontré que les tâches non finalisées même les plus insignifiantes auraient un effet négatif sur tout les autres tâches qui n'ont pas encore été accomplies. Ce qui soulage l’esprit, c’est qu’il arrête de se souvenir en permanence des choses qu’il vous reste à effectuer.

Pour palier à ce problème, il est nécessaire d’écrire un plan d’action concret des choses à faire. Décrivez en une seule phrase l’action physique concrète pour faire avancer la situation. Par exemple : 

  • Acheter des fruits secs sans sucres ajoutés
  • Appeler le garagiste. Prendre rendez-vous pour la révision de la voiture
  • Rechercher sur Internet 3 destinations à proposer pour les prochaines vacances
  • Acheter un livre sur l’investissement immobilier 
  • Etc…

18. Réduisez votre consommation de sucre raffiné 

Premièrement, le sucre raffiné consommé à long terme et en trop fortes quantités comporterait quelques dangers pour la santé :

  • Encourage la prise de poids
  • Détériore les réserves de vitamines et minéraux
  • Acidifie l’organisme
  • Créer une dépendance 
  • Favorise le développement de certaines maladies (obésité, cancers, diabète, vieillissement..)

De plus, notre force de volonté serait directement liée au taux de glucose dans le sang. Il est vrai que nous ne prenons pas souvent conscience de l’impact de l’alimentation sur notre corps. Le sucre blanc a un index glycémique de 100. Lorsque nous en mangeons, nous atteignons rapidement un pic de glucose dans le sang.

Le problème, c’est qu’il redescendra aussitôt à la même vitesse. Notre force de volonté baisse alors elle aussi rapidement avec l’envie de compenser en mangeant davantage d’aliments à fort index glycémique.

Le fait de réduire sa consommation, permettrait d’influer directement sur notre volonté. Non seulement de manière biologique mais aussi psychologique. Diminuer le sucre est comme réduire son addiction à une drogue. C’est assez difficile dans les premiers jours. Puis nous finissons par nous y habituer. Tout au long du processus, notre volonté est mise à rude épreuve.

En prenant conscience que vous en êtes capable. Vous comprenez alors qu’il est possible de changer d'innombrables choses dans votre vie qui vous paraissaient peut-être impossibles auparavant. Tout ceci grâce à la puissance de votre volonté.

Commentaires


L'inspi de la semaine

Tous les problèmes des individus proviennent d'une disharmonie avec leur milieu. Nous modifions sans cesse notre environnement qui en retour définit qui nous sommes et ce que nous devons faire.

Inscrivez-vous à la newsletter Quanteek