Comment se libérer définitivement du regard des autres

Comment se libérer définitivement du regard des autres

Attendre l’approbation des autres nous fait vivre avec un filtre. Vous êtes en quelque sorte bridé par l'opinion des autres à votre égard. Cela demande non seulement une énorme quantité d'énergie, mais en plus, cela vous empêche littéralement de vivre pleinement la vie désirée au plus profond de vous-même. Il est impossible de contrôler les pensées des autres, ils ont le droit de penser ce qu’ils veulent de vous. Mais alors comment faire face à la peur du jugement ? J'ai listé pour vous 7 astuces pour faire face à la peur du regard des autres.

1. Accepter que la critique est inévitable

Il faut reconnaître que nous sommes tous différents, non seulement au niveau des goûts, mais aussi en terme d'histoires de vie. Il y aura toujours des critiques. Prenez pour exemple votre film préféré sur Allociné, ou bien votre livre favori sur Amazon et lisez les plus mauvais commentaires. Vous verrez qu'il y aura toujours des gens qui auront un avis totalement contradictoire au vôtre. Vous pouvez passer toute votre vie à exceller dans un domaine. Devenir le meilleur. Il y aura toujours des gens pour vous dire avec sincérité qu'ils n'aiment pas ce que vous faites.

Comprenez pourquoi il est fondamental de lâcher prise et de faire ce qui vous attire. Nombreux sont ceux qui n’osent pas réaliser leurs projets parce qu’une personne de leur entourage ne les soutient pas. Quoi qu'il arrive, vous serez toujours jugé. Prenez le risque d'être vous-même.

2. Arrêter de vouloir plaire à tout le monde

Nous serons bientôt 8 milliards d’êtres humains sur terre. Il y aura toujours des personnes qui ne seront pas d’accord avec ce que vous faites. C’est normal de ne pas pouvoir plaire à tout le monde. Nous avons tous nos préférences. Personne n’est parfait et ceux qui vous critiquent ont aussi des défauts. Le plus important étant que vous vous plaisiez vous-même et que vous vous honoriez.

Si vous absorbez intérieurement les critiques, c’est comme si vous vous disiez que vous n'êtes pas assez important pour avoir votre propre avis. Vous faites passer la critique d’un inconnu avant votre propre opinion. Il faut s’honorer avant même d’écouter les autres.

3. Se mettre en tête que le seul risque, est celui d'inspirer les autres

Lorsque que vous acceptez d’être critiqué, votre attitude finit invraisemblablement par inspirer les autres. Vous renvoyez l'image d'une personne qui a confiance en elle, qui assume ses choix et qui croit en ses actions. Certains finissent par se dire que si vous pouvez le faire, ils peuvent le faire aussi.

Alors osez vous rapprocher chaque jour de la vie qui vous fait vibrer, peu importe ce qu’en pensent les autres. Ils seront les premiers à vous admirer lorsque vous réussirez. Je reprends l'excellente citation de Steve Job « Votre temps est limité. Ne le gâchez pas en menant une existence qui n’est pas la vôtre ».

4. Savoir se définir soi-même

Vous devez apprendre à vous connaître. Dans le cas contraire, les autres le feront à votre place. La plupart des gens ne vous connaissent pas. Ils auront passé peut-être 10 à 20 minutes avec vous, cependant, ils vous jugeront et vous définiront selon la perception qu’ils pensent avoir de vous dans l'instant. Le risque de ne pas se connaître est d’accepter ce jugement extérieur alors que cela ne représente pas qui vous êtes vraiment.

Il vous faut vous forger une identité solide. En vous focalisant sur ce qu'on pense de vous, cela signifie que la définition personnelle de votre identité et de votre réalité ne sont pas assez solides. Vous accordez une énorme valeur à la vision que les autres ont de vous. Cela finit par vous prendre beaucoup d'énergie et vous freine dans l'expression naturelle de vous-même.

Premièrement, il vous faut agir. Vous confrontez à la réalité pour vous forger une identité. Confrontez-vous à vos peurs. Cherchez à comprendre quelles sont vos motivations, vos principes, vos buts dans la vie. Gardez-les en-tête et ne vous trahissez jamais pour les autres.

5. Arrêter de juger les autres

Si vous avez peur d’être jugé, c’est que vous êtes probablement quelqu'un qui le fait également. Il est important de diminuer vos jugements de valeur et d'en être conscient. Nous jugeons constamment au lieu d’observer et d’accepter simplement ce qu'il se passe. Il faudrait vous détacher de cette habitude de juger les autres en permanence.

6. Faire des petites actions inconfortables

Mettez chaque jour un peu plus les pieds dans l'inconnu. Créez de nouveaus projets. Fixez-vous des défis au quotidien en effectuant des petits pas pour vous libérer de ce que pensent les autres. Avec le temps vous saurez de mieux en mieux vous confronter à l'inconfort et toutes ses petites victoires vous feront gagner en confiance.

7. Être simple, vrai et authentique

Il vous faut sincèrement être vous-même. Si vous comporter de manière à plaire aux autres vous risquez de disparaître. Vous finirez par vivre en étant conforme à ce que les autres veulent et non à ce que vous voulez. Cela inhibe votre capacité d'agir dans votre propre accord.

En fin de compte, la critique n’est rien d’autre que l’opinion d’une personne. De plus, elle est émise en fonction de l’état d’épanouissement et de l’énergie des autres sur le moment.

Vous devez vous donner comme mission d'être la meilleure version de vous-même tout au long de votre vie. D'être le plus vrai, le plus vulnérable, le plus authentique possible. N'essayez pas de vous montrer comme quelqu'un que vous n'êtes pas. Parlez simplement, avec le cœur. Ne cachez pas vos faiblesses, assumez-les avec fierté. Montrez que vous travaillez à vous améliorer et qu'aucune critique ne vous empêchera d'évoluer.

Commentaires


L'inspi de la semaine

Tous les problèmes des individus proviennent d'une disharmonie avec leur milieu. Nous modifions sans cesse notre environnement qui en retour définit qui nous sommes et ce que nous devons faire.

Inscrivez-vous à la newsletter Quanteek